Nous suivre : facebook  twitter  myspace  Suivre la vie du site
  S'inscrire à la newsletter  

resto :: club :: concerts :: amour :: expos :: 16, rue Barbanègre Paris 19 - France

Accueil du site > Agenda > Samedi 19 Janvier 2013

Samedi 19 Janvier 2013

18H30 / 5€

● event facebook ici


À PARTIR DE 18H30 : VERNISSAGE EXPOSITION !

PHOTO :

NICOLAS VALA Exposition du projet photographique "Tubéreuses criminelles" et d’extraits de la série "Nocturnes" réalisés tous deux en 2012. La série Tubéreuses Criminelles est née en juin 2012 avec les photos d’Adèle Colonna Cesari et de Sophie de Laitre, elle marque une rupture avec les premiers travaux influencés par Helmut Newton. Les influences de "Tubéreuses criminelles" sont nombreuses : la peinture et la poésie symboliste, le Parnasse ainsi que l’art nouveau, les préraphaélites, les ballets russes… Le passage du XIXe au XXe siècle en somme mais toujours avec des accents seventies et un certain orientalisme qui donnent aux images leur intemporalité. Partagée entre scènes d’intérieurs baroques et tableaux en foret la série place en son centre les femmes comme l’ensemble du travail de Nicolas Vala. Travail exclusivement réalisé à l’argentique. https://www.facebook.com/nicolasval...

ADELE COLONNA CESARI (Photographie)

Depuis plus de deux ans, l’objectif d’Adèle Colonna-Cesari mitraille sans relâche les ambiances chaudes et festives de la nuit parisienne. Les concerts rock actuel et leurs backstage fumeux, les soirées débridées entre amis, les attitudes et les visages d’une faune connue ou anonyme, voici la matière première de ses clichés : des scènes dont elle excelle à restituer l’énergie brute, l’intimité, la sincérité. Ses photos, de véritables « instantanés », sont aux antipodes de tout effet et de toute mise en scène. Elles reflètent les instants de grâce dont la photographe est à l’affut et qu’elle parvient à capter derrière le moindre des événements : le regard d’un musicien, un visage, un corps, un mouvement, une lumière, une obscurité… A la manière d’un reportage, les images d’Adèle transpirent la fête, le rock, la scène et ses excès. Elles sont trash et sincères, car la photographe ne se place à aucune distance de son sujet. Elles offrent un reflet juste, juste un reflet : I’ll be your Mirror, so let’s dance !

http://adelecolonnaces.blogspot.fr/

LENA BECKERICH (Stylisme)

Véritable férue de stylisme et de vintage depuis toujours, quand L.Beckerich ne s’essaye pas à la pure création, elle retravaille certaines de ses trouvailles en leur apportant une touche de modernité. C’est dans cette démarche presque conceptuelle, oscillant entre création et récupération, que cette nostalgique de ce qu’elle n’a pas vécu vous offrira un aperçu de son travail à travers l’exposition de quelques créations et d’un portfolio (réalisé par Nicolas et Adèle)

SAMY THE KAY (Rock’n’Roll Comics)

Ayant fait une overdose de courts-métrages de chez Tex Avery en écoutant du Rock&Roll à plein tubes dès le plus jeune age, et n’ayant à l’époque qu’un crayon pour s’exprimer Samy s’est retrouvé à illustrer avec une touche à la Chuck jones toute une playlist de Pépites oubliées au fond des caves de Sun Records et de divers label de garage cryptiques dans sa collection "Illustration of Sound". http://samythekay.tumblr.com/

HELOISE LE BAIL (Comics)

"Par pur flemme d’élaborer un scénario et à l’instar de son guide spirituel Boulet, Héloise dépeint depuis toujours des scènes du quotidien sous forme de sketchs courts et caustiques : anecdotes de concert, de soirées, de vie lycéenne, rien n’échappe à sa mine de crayon Ô combien affutée . Son projet actuel est aussi mince qu’une feuille de cigarette : Racontez lui une anecdote marquante de votre vie et elle l’adaptera sur papier. L’évênement tragique d’une jeune fille mal reveillée, les aventures ordinaires d’un insomniaque ou encore la petite enfance du chanteur des whacks ... Voilà ce que vous trouverez à La Wild Teens Art Night !

À PARTIR DE 20H30 : CONCERTS !

THE WHACKS (garage pop brats / paris)

soundcloud

WHACK ! Comme le son de la joyeuse claque sonore qu’assène ce quatuor fraichement arrivé sur la scène parisienne ! Clairement Garage, mais définitivement moderne, leur style évoque le meilleur des sixties, avec un jeu de guitare et des choeurs entêtants qui ne sont pas sans rappeler les débuts des Who ou Kinks, mais ne s’y bornent pas, puisque chaque morceau trouve sa fraicheur dans le mélange de leurs nombreuses influences. Ainsi leur style s’affirme en trouvant l’énergie et l’efficacité sous toutes leurs formes, des échanges de voix rapides et rythmés tenant plus du rap des Beastie Boys que du garage, aux arrangements empruntées au groupes alternatifs tels que les Pixies ou Fugazi. Pour les Whacks, pas de simple imitation nostalgique, et encore moins de copie d’un rock actuel qu’ils détestent, mais vraiment une identité propre qui se forge morceau après morceau, le style des « Jungle Men » qu’ils affirment être !

HOWLIN JACKS (rockabilly surf / paris)

deezer

Trio Rockabilly parisien formé il y a déjà 3 ans, les Howlin’ Jaws, ce sont trois jeunes cats qui balancent une musique sauvage et swinguée, du son qui transpire la gomina et des compos qui forcent le déhanché. Les recettes de ce cocktail pour le moins vitaminé ? La contrebasse déchaînée de Djivan qu’il n’hésite pas à chevaucher sur scène, tandis que Baptise, à la batterie, et Lucas, à la guitare, continuent de balancer le tempo. On les a déjà vus et entendus sur les scènes de la Boule Noire, de la Maroquinerie, de la Cigale, du New Morning ou même de l’Olympia. Hurlements et twist garantis au son de leur mix d’influences rockab’, psycho, punk et rythm’n blues. Décidemment, ces chats-là retombent toujours sur leurs pattes. Shake your hips baby !

BURNIN JACKS (Sexy Rock’n’Roll time / paris)

Violent, bruyant, délirant, fulgurant, débridé, sexuel, imprévisible et imparable : voilà à quoi ressemble un concert des BURNIN JACKS ! Phénomène fraîchement apparu dans une scène rock parisienne que l’on croyait en fin de course, The Burnin Jacks ont su, enthousiasmer un public sans cesse croissant pour un rock à la fois fier de ses références et arrogant de modernité. The Burnin Jacks, c’est la rencontre au sommet de cinq personnalités fortes et d’influences musicales variées, autour d’un noyau dur fédérateur : le rock’n roll, dans toute son indémodable efficacité. Là-dessus se greffent une voix torride, une guitare héroïque, une présence scénique bouillonnante, une rythmique saisissante et un groove impérial, à la confluence improbable mais jouissive de la pop sixties, du hard rock, du funk et de la country. Si la musique des Burnin Jacks se prête au live avec un indéniable succès, c’est également parce qu’elle contient des morceaux écrits avec la fougue de la jeunesse et ciselés avec une précision d’orfèvre pour faire mouche et être dansés, retenus, chantés.


Espace B :: 16, rue Barbanègre Paris 19 :: Tél 33 (0) 140 373 029 :: info[at]espaceb.net :: Nous suivre : facebook  twitter  myspace  Suivre la vie du site :: SPIP