Nous suivre : facebook  twitter  myspace  Suivre la vie du site
  S'inscrire à la newsletter  

resto :: club :: concerts :: amour :: expos :: 16, rue Barbanègre Paris 19 - France

Accueil du site > Agenda > Samedi 01 Novembre 2014

Samedi 01 Novembre 2014

20H30 / Event Facebook : ici

Préventes à 6€ : ici / Sur Place : 8€ / Pass : ici


LEE NOBLE (electronic dream pop / bathetic / usa)

bandcamp

A partir de drones analogiques poussiéreux, de synthés, de boucles enregistrées sur bandes magnétiques, d’une guitare et de sa voix, Lee Noble évolue sur une voie solitaire. Premier album de l’artiste originaire de Nashville exilé à Los Angeles, « Horrorism » est un recueil de dix comptines dronesques à la beauté trouble et éthérée, gouffre introspectif – paradoxalement aussi sinistre qu’accueillant – qui ne renie pourtant pas une certaine nonchalance pop. Un répertoire à la sombre légèreté aussi expérimental, sensible qu’introverti qui n’est pas sans rappeler Grouper, Motion Sickness Of Time Travel ou encore Sean McCann. En 2013, toujours sur Bathetic Rec. Lee Noble sort "Ruiner". Si avec une ironie certaine Lee Noble présente sa musique comme « ennuyeuse », on répondra plutôt que le contraste à la fois abyssal et enchanteur qu’elle évoque ravira autant les amateurs de drones, d’électronique que de songwriting… « … une pièce magnifiquement désarmante. Ce que je veux dire par là, c’est que ça sonne comme l’incarnation masculine du premier Grouper – des voix enfouies sous une multitude d’effets réverbérants. Et alors que parfois le champs sonore est entièrement obscurci, il y a toujours ce sentiment que Noble écrit des chansons pop. Ces chansons auraient pu être ralenties à 10 BPM, mais elles font néanmoins en sorte que l’album Horrorism se démarque dans cette mer de drone music stagnante. » Boomkat

JEREMIE GRANDSENNE (expérimental / paris)

site internet

Le hasard des outils et des préoccupations fait que Jérémie Grandsenne s’intéresse depuis quelques années aux sons lisses du midi, souvent lointains et parfois presque désincarnés, qu’il échafaude en lignes et nappes successives, dont les temporalités et les textures se rejoignent de manière flexible, évolutive et ondulante. Distances, mélanges d’énergies, variations d’intensité. Il n’y a que de l’improvisation.


LEE NOBLE EN VIDEO >>>


☞ Date soutenue par OPEN UP YOUR EARS - KIBLIND - HARTZINE


Espace B :: 16, rue Barbanègre Paris 19 :: Tél 33 (0) 140 373 029 :: info[at]espaceb.net :: Nous suivre : facebook  twitter  myspace  Suivre la vie du site :: SPIP