Nous suivre : facebook  twitter  myspace  Suivre la vie du site
  S'inscrire à la newsletter  

resto :: club :: concerts :: amour :: expos :: 16, rue Barbanègre Paris 19 - France

Accueil du site > Agenda > Mercredi 02 Novembre 2011

Mercredi 02 Novembre 2011

20H30 // 5€

réservations (facultatives) : reservation@espaceb.net


GRATUIT (electro pop / kithybong / nantes)

site internet

Absurde, arbitraire, douteux, fantaisiste, gracieux, incertain, injustifiable, injustifié, irrationnel, libre, permis, risqué. Mai 2009, GRATUIT met de côté Belone Quartet et s’enferme dans un hôtel désaffecté en Bretagne pour composer ses premiers morceaux de ce nouveau projet solo. ... GRATUIT joue du synthétiseur et de la boîte à rythmes. Il scande ou chante, danse et tombe. Il assène ses textes rugueux sur des beats fracassants. Il se situe lui même entre Timbaland , Polnareff et un chien. On peut croiser aussi Mr Oizo, Depeche Mode ou Programme. En concert, son nom dérange, on l’a vu se rouler par terre et essayer de vendre sa barbe à 27euros. Ses prestations lives déroutent, et mettent d’accord rockers et fans d’electro. Après avoir partagé la scène avec Sexy Sushi, Electric Electric, Z.Karkowski, Ben&Bene, Ghislain Poirier, Marvin ou Gablé, Gratuit sort son premier album "Rien" en décembre dernier.

RICKY HOLLYWOOD (electro pop / paris)

bandcamp

Ricky Hollywood, c’est la concrétisation d’une idée, celle d’une musique néosincère, qui dépasserait l’opposition entre délires avant-gardistes et lyrisme. Le projet, concrétisé d’abord par la publication de « Dashed works » sur le web, trouve sa pleine réalisation lorsque Stéphane aka R.H l’expérimente sur scène : le passé devient un territoire futuriste où règnent les synthés vintage et les projections utopiques, et le futur est transformé en lieu de nostalgie. Le monde des années 2010 convient à merveille au romantisme néo-sincère de Ricky, qui fait de Facebook une métaphore de la solitude, de la branlette virtuelle une image des aspirations contrariées de l’homme à l’amour, et de l’underground parisien nihiliste un théâtre où les émotions sont étouffées pour jouer la comédie de la distanciation post-humaine. La musique comme exercice d’équilibrisme : l’auditeur a l’impression d’être à chaque instant sur le point de basculer dans le vide, tantôt du côté du kitsch sentimental, tantôt de celui de l’ironie bien balisée de l’underground postmoderne, mais traverse finalement la chanson dans cet état de déséquilibre et de flottement qui le laisse avec l’impression d’avoir participé à une expérience de la plénitude – une plénitude paradoxale, qui fait surgir la pureté du néant digital contemporain.


Espace B :: 16, rue Barbanègre Paris 19 :: Tél 33 (0) 140 373 029 :: info[at]espaceb.net :: Nous suivre : facebook  twitter  myspace  Suivre la vie du site :: SPIP