Nous suivre : facebook  twitter  myspace  Suivre la vie du site
  S'inscrire à la newsletter  

resto :: club :: concerts :: amour :: expos :: 16, rue Barbanègre Paris 19 - France

Accueil du site > Agenda > Lundi 07 Décembre 2015

Lundi 07 Décembre 2015

20H30

Event Facebook : ici

Préventes à 8€ : ici / Sur Place : 10€


ALEX CALDER (Lo-Fi Indie Pop / Captured Tracks / Canada)

Bandcamp

« En 2010, Alex Calder et Mac DeMarco ont à peine 20 ans lorsque sort Ying Yang, leur premier et unique album commun publié sous le nom de Makeout Videotape. Malgré une série de morceaux prometteurs, le groupe se sépare. […] Moins précis mais plus radical que Mac DeMarco dans la structure de ses compositions, Alex Calder signe la plupart de ses chansons de la même indolence. Sa voix traîne entre des marqueurs rythmiques sombres et gluants avant de se libérer dans la clarté des refrains, souvent encadrés par des notes de guitare qui rappellent les ambiances intrigantes de Connan Mockasin. Mais là où DeMarco n’hésite pas à miser sur l’épure et la simplicité pour faire ressortir ses mélodies, Calder décide de noyer l’intégralité de ses morceaux dans une production chargée qui relègue sa voix en arrière-plan. […] L’impression d’écouter une cassette sans âge ne quitte jamais l’audition de Strange Dreams, collection aussi addictive qu’imparfaite dont le geste artistique renvoie à l’homonyme de son auteur. Comme le sculpteur américain rendu célèbre dans la première moitié du XXe sècle, Alex Calder brille d’un esthétisme aéré, d’une grâce flottante dont l’équilibre délicat habille ces onze morceaux suspendus comme autant de mobiles abstraits et articulés. » LES INROCKS

INANIEL SWIMS (Indie Pop / Caen)

Soundcloud

Cet artiste polyvalent (en plus d’être musicien, il dessine, grave, peint...), ancien All Cannibals et actuel Sorry Sorrow Swims, se lance aujourd’hui en solo, accompagné par Nicolas Brusq (Marc Morvan & Ben Jarry), Hugo Lamy (Talma Suns) et Peter Bannier (Gomina).Les quatre pop songs de son premier EP ont en commun d’être enluminées de chorus, faussement indolentes mais émouvantes pour de vrai.Elles ont cependant leurs particularités : Inaniel croone sur un Hello Nowhere cotonneux, qui rappelle le meilleur de Connan Mockasin, Raining Friends sonne 60’s et est particulièrement enjouée alors que Troubles est insidieusement groovy. Quant à l’atmosphérique Lady Marmelade, elle monte crescendo pour s’effacer lentement dans un final vaporeux...On appréciera aussi le sens du détail et les arrangements surprenants (les silences sur Hello Nowhere, les choeurs hystériques de Raining Friends ou encore le shuffle de clavier et les bongos sur Troubles...) .Les musiciens ont découvert les chansons en studio et ont eu toute latitude pour les interpréter. Cette liberté s’entend sur le disque et se retrouve également sur scène où le groupe est tout aussi à son aise.


ALEX CALDER EN VIDEO >>>


Avec le soutien de LA BLOGOTHEQUE - I HEART MAGAZINE



Espace B :: 16, rue Barbanègre Paris 19 :: Tél 33 (0) 140 373 029 :: info[at]espaceb.net :: Nous suivre : facebook  twitter  myspace  Suivre la vie du site :: SPIP