Nous suivre : facebook  twitter  myspace  Suivre la vie du site
  S'inscrire à la newsletter  

resto :: club :: concerts :: amour :: expos :: 16, rue Barbanègre Paris 19 - France

Accueil du site > Agenda > Jeudi 03 Décembre 2015

Jeudi 03 Décembre 2015

20h / Event Facebook : ici

Préventes à 6€ : ici / Sur Place : 8€


CLAPPING MUSIC ET L’ESPACE B PRESENTENT...


DOMOTIC

Bandcamp

L’histoire de Domotic, c’est celle d’un jeune garçon moderne, mais à la façon de son époque. On vous parle d’un temps, le nôtre, qui, volontairement ou involontairement, ne fait pas la différence entre une guitare Harmony et un synthé analogique, Les Beatles et Autechre, Protools et un écho à bande de 1966. Fétichiste contraint de questionner sa tendance (la nôtre) au passéisme, Stéphane Laporte a ainsi passé la majeure partie sa carrière à se chercher entre deux pôles, le passé sépia des images et des catalogues qu’il collectionne et le futur trouble qu’un jeune musicien se doit encore de rêver incarner. De l’electronica pure et ambiguë de son premier Bye Bye (dont toutes les sources sonores proviennent d’un synthé jouet) jusqu’aux pop songs électroniques gorgées de poussière de Before and After Silence, tous les disques de Domotic, tous ses projets parallèles aussi (Centenaire, Egyptology, Karaocake) scintillent de cet étrange halo, impossible à dater, si emblématique de notre temps présent et qu’on retrouve autant dans notre folk, notre techno que dans les étranges images qui peuplent nos smartphones. Mais ne reléguons pas seulement Domotic à l’emblème : les fantômes qui errent dans ses drones, son ambient et ses chansons sont à lui et à personne d’autres, sa manière de les capturer et de les mettre en son aussi. Formé comme ingé son, hyper habile et scrupuleux mais scrupuleusement attaché au danger, Domotic construit son monde aural comme personne d’autre, avec les matières et les suites d’accord de personne d’autre. Il a récemment sorti l’album "Fourrure Sounds" sous son vrai nom chez Antinote et la bande originale du film "Le démon des hautes plaines" chez Clapping Music / Tona Serenad. Et pour ceux qui trépigneraient d’entendre plus fort cette singularité s’exprimer, qu’ils se rassurent : le meilleur - le plus étrange - reste à venir. Ce soir sur la scène de l’Espace B par exemple.

HERZ CHAIN

Bandcamp

Derrière cet étrange blaze tiré d’un générateur d’anagramme, on trouve Raphaël Séguin, ancien pourvoyeur d’electronica fine sous le nom d’Erich Zahn malheureusement beaucoup trop occupé à lire des bons livres et à capter la musique des autres pour terminer des disques à nous faire écouter. Sous l’insistance de Clapping Music, il a tout de même terminé ce six titres vaste et généreux de synth music de chambre, dont les atmosphères riches et profondes le disputent aux timbres, duveteux, très comestibles et soignés. Du travail d’orfèvre, donc, qui ravira tous les bouffeurs de vieilleries new age venues du désert californien du début des années 80, mais aussi les suiveurs très exigeants du minimalisme solaire de Terry Riley. - The Drone

AVERSE

Bandcamp

Averse est le projet solo de Charles Virot. Charles Virot est le bassiste historique de Clara Clara (et aussi chanteur sur leur prochain album mais ça on en reparle une prochaine fois). Il a également joué dans une multitude de groupes météorites lyonnais dont les très cultes Robes et Manteaux. Averse est vraiment un truc bizarre. Sa première k7 est sortie il y a quelques semaines chez Clapping Music. D’une voix blanche Charles chante en français des textes naïfs et anxiogènes sur fond de basse distordue et de motifs hypnotiques. Parfois ça vire pop, d’autres fois drone, tout le temps ça donne un genre de posr-rock rachitique et franchement chelou. Quoiqu’il en soit Averse te fera sentir une douce pluie d’été toxique dans ta tête.


DOMOTIC EN VIDEO >>>


Avec le soutien de HARTZINE - THE DRONE


Espace B :: 16, rue Barbanègre Paris 19 :: Tél 33 (0) 140 373 029 :: info[at]espaceb.net :: Nous suivre : facebook  twitter  myspace  Suivre la vie du site :: SPIP